Les champignons dans le bâtiment : Choisissez l’expertise de JPG Architecte pour établir un plan d’action entraînant leur élimination de manière durable.

Des champignons dans une maison… personne ne veut ou ne souhaite ça! Saviez-vous qu’il y en a qui sont dangereux? Lorsque nous parlons de champignons dans le cadre d’une maison ou d’un bâtiment, la plupart d’eux sont microscopiques et s’apparentent à de la moisissure que nous voyons apparaître sur des fruits qui sont trop mûrs. Dans un bâtiment, les champignons se développent dans les endroits humides, se nourrissant de bois et d’autres matières organiques entrant dans la composition des matériaux. C’est pourquoi il est reconnu que les champignons altèrent, avec le temps, la structure de votre maison ou de votre bâtiment. De plus, la présence de spores dans l’air de votre maison, des spores émises par les champignons, est néfaste pour votre santé.

Ne vous inquiétez plus! Nous sommes là, à votre service, dès la découverte de champignons dans votre maison. Nous prendrons en charge ce problème en élaborant un plan d’action axé sur des résultats pour l’enrayer définitivement. De plus, nous vous assisterons dans votre dossier grâce à notre expertise en vice caché à l’égard des champignons.

Pourquoi avez-vous des champignons dans votre bâtiment?

Saviez que de fines particules émises par les champignons, ou les moisissures, peuvent se retrouver dans l’air de votre maison? Eh oui, ces fines particules s’appellent des spores. Selon le CNRTL, une spore est un « corpuscule unicellulaire ou pluricellulaire pouvant donner naissance sans fécondation à un nouvel individu. » Les spores pour les champignons sont à l’image des graines pour les plantes. Ces spores sont présentes partout dans la nature et sont transportées à diverses endroits par le vent, les animaux domestiques et nous même, les humains.

La croissance des champignons se fait dans un bâtiment où le taux d’humidité n’est pas adéquat, ni contrôlé. Tel que décrit dans notre page web moisissures,  les champignons se nourrissent d’eau et de matières organiques tels que le bois, le carton, la surface en papier des panneaux de gypse (ou plaque de plâtre) et même de la poussière que l’on retrouve à la surface du béton. Il est donc très important d’aller à la source de ce problème afin de l’éliminer. Le site web Québec.ca, dans la section Québec habitation et logement, conseille d’inspecter autant l’intérieur que l’extérieur de votre maison pour vérifier que ces éléments sont en bon état :

  • Le toit et l’entretoit ;
  • Tout type de revêtement (béton, pierre, brique, bois, aluminium, plastique) ;
  • Les différents systèmes de drainage (gouttières, pentes de terrain, drain français) ;
  • L’étanchéité des joints ;
  • Les garde-robes et rangements ;
  • Le sous-sol.

Si vous doutez de l’intégrité, ou du bon état, d’un de ces éléments, il se pourrait que ses composantes soient affectées par des champignons.

Une espèce de champignon très dévastatrice : la mérule pleureuse :

Vous avez trouvé dans votre bâtiment un champignon plutôt macroscopique, donc bien visible à l’œil nu, et qui semble très envahisseur? Rendez-vous sur notre page web qui concerne la mérule pleureuse pour en connaître davantage sur cette espèce aussi connue comme étant le cancer du bâtiment. Soyez rassurés! JPG Architecte mettra son expertise en œuvre pour vous accompagner à la suite de cette découverte et ce, du début à la fin de votre dossier.

Que faire et qui contacter à la suite de la découverte de champignons dans votre maison (en trois étapes) :

Étape 1 :

Contactez votre expert en bâtiment afin qu’il confirme ou non la présence d’une substance s’apparentant à un champignon, ou moisissure, sur une composante de votre maison. L’expert en bâtiment est le mieux placé pour vous confirmer l’envergure des dommages qui affectent votre maison ainsi que les causes responsables de ces dommages. Il sera également en mesure de vous fournir un plan d’action, soit une procédure de correction, afin d’éliminer la contamination découverte et de corriger les problématiques qui ont causé ces dommages.

Étape 2 :

À la suite de la visite de votre expert en bâtiment, si ce dernier confirme qu’une substance s’apparentant à de la moisissure se retrouve dans votre maison, il sera utile de contacter un microbiologiste, ou consultant en environnement spécialisé en moisissure. Le microbiologiste pourra analyser la qualité de l’air et confirmer les espèces de moisissures qui sont présentes dans votre maison ou votre bâtiment. En fonction de la contamination fongique qui est présente, ce dernier pour vous remettre un protocole de décontamination qui encadrera la nature des travaux de décontamination à réaliser.

Étape 3 :

Avec la procédure de correction remise par l’expert en bâtiment et le protocole de décontamination confirmé par le microbiologiste, vous serez en mesure de procéder aux travaux correctifs à l’aide d’un entrepreneur spécialisé en la matière. Notez bien que la seule manière de vous assurer que les travaux qui seront réalisés par cet entrepreneur ne crée pas à nouveau des vices ou des malfaçons à votre maison est d’utiliser les services d’un expert en bâtiment afin d’effectuer la surveillance des travaux. Une fois que vous aurez dû gérer une problématique de contamination fongique, croyez-nous, vous ne voudrez pas que ça se reproduise à nouveau. Il faut aussi penser au risque de vice caché une fois que vous vendrez votre maison avec des vices ou malfaçons. Dès que des montants d’argents sont en jeu, le risque de poursuite est bien présent.

Vous retrouverez ci-dessous les différents services que nous offrons en lien avec les champignons.